samedi 1 septembre 2012

Brève de Voyage


D'ici une heure je serai en chemin pour la Gare de l'Est et d'ici deux dans le train qui me ramènera dans ma contrée natale, l'Alsace. Avec Milo, bien sûr (qui est définitivement le bébé à sa maman : il adore les gâteaux et ne manque jamais une occasion de voyager, près ou loin. Est-ce bien normal pour le félidé qu'il est, je vous le demande...)

Evidemment je suis ravie de rentrer : je vais pouvoir faire la fifille à sa maman, me lever quand je veux (du moins les jours où je n'ai encore rien de prévu, il y en a bien... trois sur dix), peut-être même la convaincre d'aller faire du shopping ! J'ai également de bons espoirs d'aller au cinéma, d'organiser mon week-end d'anniversaire qui approche à grand pas et, bien sûr, finir mon rapport de stage.

Dans toutes les familles il y a des hauts et des bas, des moments où on pourrait juste les tuer, d'autres où ils vous manquent tant que vous pourriez juste pleurer, et, les plus importants enfin, où vous êtes juste heureux d'être ensemble. Je vais donc essayer de ne pas me laisser bouleverser bêtement par des imprévus (comme mon frère par exemple, avec qui ma relation est un peu houleuse, qui fait faux bond sur une journée prévue à EuropaPark depuis des semaines, "oui oui je réserve ma journée, promis", tu parles, ça me rappelle quelqu'un ces promesses en l'air...) et profiter pleinement de ma soeur, de ma maman, de mes grand-parents, de mon arrière grand-mère, de mon père et bien sûr de mes chats ! Oui, j'ai des chats disséminés dans toute la France, et alors ?

Je vais bien sûr faire mon possible pour te tenir updaté au jour le jour de mon alsacian trip, cher lecteur, comme à l'accoutumée, mais vous savez ce que c'est les vacances... On ne sait jamais où donner de la tête ! (Enfin, mes vacances en tout cas. Après je m'étonne de ne jamais être reposée).

Il ne reste plus qu'à prier pour que je n'aie pas de pépin avec le train. Avec la chance que j'ai...

Ndlr : je crois que j'ai battu tous mes records de visites ce mois-ci depuis la création du blog, alors merci d'être toujours plus nombreux à me lire chaque mois, et surtout ne vous arrêtez pas ! Si tu sautes, je saute, Jack.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Anything to say ?